Belgique: elle entend le chien gémir bizarrement, puis elle découvre son fils en train de le sod0miser


Vous l’aurez compris en lisant le titre, voici une histoire qui nous vient de Belgique, et qui sort de l’ordinaire. Il s’agit d’un étrange comportement qui risque de donner du fil à retordre à quelques psychiatres.

La maltraitance des animaux sous toutes ses formes est encore et toujours un grand problème pour notre société visiblement.

Une surprise répugnante

Une mère et un père de famille viennent de rentrer chez eux à Mouscron, en Belgique. Ils déposent leurs affaires quand soudain ils entendent le chien gémir bizarrement dans le salon. Alors qu’ils pénètrent dans la pièce, ils découvrent une scène carrément répugnante : leur fils de 20 ans est en train de sod0miser leur chien ! Le président du tribunal raconte : «Ses parents ont alors découvert leur fils à genoux, en train de sod0miser leur chien. Il s’est d’ailleurs servi de savon de vaisselle comme lubrifiant.»

Les parents ont appelé la police, car cette situation devenait trop angoissante pour eux. En effet, d’autres enfants plus jeunes habitent aussi dans la maison. « Il faut imaginer que le prévenu puisse représenter un certain danger pour la société. Une expertise psychologique et psychiatrique aurait été la bienvenue…» Poursuis le président du tribunal.

Une fâcheuse habitude ?

Ce qui inquiète notamment la famille et le jury, c’est que le chien présente de fortes irritations au niveau de son derrière. Ce qui laisse présumer que l’auteur avait déjà commis cet acte ignoble auparavant. Il raconte : « J’avais consommé des produits stupéfiants ainsi que de l’alcool. Je n’ai plus vraiment de souvenir de cette scène.»

Étonnamment, le jeune n’a pas voulu faire appel à un avocat. Il ne nie pas du tout les faits, mais aujourd’hui il regrette son geste. En attendant, il devra attendre les résultats de son jugement prévu pour le 4 avril prochain…

Si vous aussi vous voulez dénoncer ce genre de pratique, partagez cet article !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: