Il avait 29 poupées chez lui mais quand la police les regarde de plus près, il est arrêté sur-le-champ !

Attention, les images de cet article peuvent choquer !


Les faits ont eu lieu en Russie, à Nijni Novgorod en novembre 2011. La police est en charge de fouiller la maison d’Anatoly Moskvin. C’est un universitaire dont la réputation n’est plus à faire. Il est écrivain, auteur de plusieurs bouquins sur l’histoire des cimetières.

Au commencement, la police interroge le professeur concernant une enquête en cours pour avoir des conseils. Mais très rapidement, les officiers de police comprennent que quelque chose ne tourne pas rond dans l’appartement d’Anatoly. 

Les fouilles menées par la suite vont révéler les crimes les plus tordus jamais perpétrés en Russie

L’homme vit dans un petit appartement. Les murs sont cachés par des étagères remplies de livres, d’habits d’enfants colorés et de jouets. Déjà là, c’est louche ! Et c’est la présence de ces objets pour enfant qui a mis la puce à l’oreille des agents de police.

Posons-nous la question: pourquoi cet homme célibataire aurait ce genre d’effets chez lui ?

Dans une des pièces de l’appartement, la police fait la découverte de poupées à taille humaine.

Elles sont disposées sur le canapé, le sol et sur les chaises.

Dans l’appartement, il y une odeur particulière qui prend aux nez des enquêteurs. Lorsqu’ils observent de plus près, ils font une découverte des plus macabres.

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook