Donald Trump vient tout juste d’autoriser le massacre des ours et loups, y compris les bébés !!!

Les chasseurs pourront les tuer depuis un hélicoptère


Ça y est, c’est désormais officiel : Depuis ce lundi 10 avril, les loups et les ours d’Alaska pourront être de nouveau abattus, y compris les bébés et les animaux hibernants.

Ils pourront être tués par hélicoptère mais aussi dans leurs terriers, là où ils sont le plus vulnérables !

La survie des ours polaires est menacée

Il ne manquait plus que la signature du président des Etats-Unis pour le texte soit approuvé par le Congrès. C’est donc un immense pas en arrière pour la protection de l’environnement et de la faune. En effet, le gouvernement de Barack Obama, l’ancien président des Etats-Unis, avait protégé ces animaux en empêchant la pratique de la chasse, avec l’Alaska National Wildlife Refuges Rule. Et avec cette nouvelle loi, la survie des ours polaires, espèce menacée d’extinction à cause du réchauffement climatique, est largement remise en question.

Les chasseurs mangent-ils réellement des ours et des loups ?!

L’argument utilisé est un non-sens !

Les arguments du Congrès

La bonne excuse du Congrès pour pouvoir tuer à tout-va ces animaux, c’est que cela permet aux chasseurs, vivant en Alaska, de se nourrir. Dan Sullivan, sénateur républicain, a déclaré : « Vous préférez peut-être votre viande emballée dans du papier cellophane au supermarché. C’est bien, mais je vous demande de ne pas critiquer les milliers de chasseurs d’Alaska qui doivent chasser pour se nourrir et qui valorisent la chasse comme faisant partie de leur culture et de leur patrimoine ».

Ce sont des millions de kilomètres carrés qui sont concernés par cette nouvelle loi vivement critiquée. L’Humane Society United States (HSUS) n’est pas resté sans voix via un communiqué de son directeur, Wayne Pacelle : « Ce qui vient de se produire à la maison blanche aujourd’hui devrait choquer les consciences de toutes les personnes qui aiment un tant soit peu les animaux.« 

L’Alaska est un des bastions du parti Républicain

En votant cette loi, le parti de Donald Trump s’assure ainsi la confiance des habitants de l’Etat d’Alaska. Les politiques de cet Etat savent très bien comment avoir les faveurs de leurs supporters en parlant de « patrimoine », de « droit d’autogestion » ou encore de « chasse sportive ».

« Il faut comprendre qu’il ne s’agit pas seulement des petits ours polaires et des petits grizzlis et loups mignons qu’on voit à la télévision, il s’agit du droit des états fédéraux à gérer leurs propres ressources« , expliquait ainsi Don Young, membre de la Chambre des représentants et qui est à la base du projet.

Une chose est certaine, plusieurs associations pour le bien-être des animaux vont débarquer en Alaska pour tenter d’endiguer la pratique de la chasse.

Si vous aussi, vous n’êtes pas d’accord avec cette loi, SIGNEZ LA PETITION et partagez l’article !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: