Aux USA, les gens torturent et mangent les serpents lors d’un festival. Même les enfants participent !!!


Les serpents suscitent souvent chez nous la peur ou le dégoût. Il est considéré comme l’animal du diable, venimeux, froids et rampant, il représente le mal et la fourberie par excellence.

« Vous seriez surpris de voir à quel point les serpents à sonnette ont des choses en commun avec nous » , explique Melissa Amarello, cofondatrice de l’ASP (Advocates for Snake Preservation).

Un festival qui dérange

Chaque année, au Texas, des milliers de serpents sont capturés, rassemblés, entassés dans des fosses et massacrés. Pourquoi ?  Pour le plaisir d’un public. Ce genre de « folklore » se fait dans le cadre d’une fête populaire rurale.

Les « Round up » sont une tradition qui est née dans l’Amérique profonde il y a 50 – 60 ans. Au départ, il s’agissait de réguler les populations de serpents.

Mais lorsqu’on y regarde de plus près, il s’agit d’un prétexte pour s’adonner à une tuerie gratuite.

Rien qu’à Sweetwater, une ville de 11 000 habitants du Texas, l’événement attire chaque année plus de 30 000 personnes

Il y a des prix qui sont remis: celui qui a apporté le plus gros serpent, celui qui a rapporté le plus d’animaux ou bien celui dont la récolte pèse le plus lourd. 

Tous les serpents sont jetés dans une grande fosse commune, avec des parois vitrées pour que les enfants puissent eux aussi admirer le « spectacle ».

« Quand ils sont dans les fosses, tous empilés les uns sur les autres, ils agitent leurs queues et font retentir leur sonnette, provoquant un vacarme qui couvre tout le reste. »

La suite en page 2 !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook