Un fermier russe pensait avoir trouvé un chaton, mais quand il grandi: Ce n’est pas un chaton !


De nos jours, il n’est pas rare de trouver des animaux abandonnés. Cela arrive tout le temps malheureusement. C’est ce qui est par exemple arrivé à un fermier russe qui se promenait non loin de chez lui.

Il pensait avoir trouvé quatre chatons

Mais en y regardant de plus près, il remarque que le regard des félins est bien différent de celui d’un chat ordinaire. Il décide néanmoins de s’en occuper afin de leur donner les soins et l’aide nécessaires pour qu’ils soient en bonne santé.

Il fait appel à des professionnels

Il est entré en contact avec la réserve naturelle de Daursky (Sibérie). Ils ont identifié les félins comme des chats de Pallas ou Manuls, qui sont des chats sauvages originaires d’Asie centrale. Le fermier avait donc vu juste.


Ces types de chats sont les ancêtres de nos chats modernes et n’ont pas changé depuis quelques 12 millions d’années.

Les chatons avaient besoin de mères nourricières qui pourraient les nourrir sinon ils mourraient. Du coup, l’équipe de la réserve naturelle a trouvé deux chats domestiques.

Lorsqu’ils ont atteint l’âge d’un mois, les petits ont montré des signes de toxoplasmose (une infection parasitaire). Malheureusement deux d’entre eux n’ont pas survécu.

Suite de l’histoire en page 2 !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook