Elle interprète mal le texto de sa mère et grâce à ça, elle survit à l’attentat de Manchester



Lundi dernier, Manchester ne s’attendait à vivre des jours sombres à cause de l’attentat perpétré au concert d’Ariana Grande qui a coûté la vie à 22 personnes. Une semaine après l’événement, toutes les victimes ont été identifiées et maintenant le deuil peut commencer.

Ariana Grande touche un public principalement adolescent et Charlotte Fawell, 15 ans, assistait au concert accompagnée de sa maman. Si elle a su s’en sortir, c’est grâce au fait qu’elle a mal lu le texto que sa maman lui avait envoyé.


Wendy, quant à elle, n’a pas eu la même chance et fait partie des victimes.

« J’ai mal lu son message. Si j’avais pris la bonne porte sur la droite, je ne serai peut-être plus là aujourd’hui. Mais au lieu de ça, j’ai pris une porte sur la gauche. Je sortai quand j’ai entendu un grand « bang » et senti l’aréna trembler. Je savais que des gens étaient morts. J’ai appelé ma mère, encore et encore, espérant qu’elle était inconsciente et se réveillerait pour me répondre, mais elle ne l’a jamais fait. »

Cliquez sur « Suiv » pour lire la suite

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook