Il va à l’hôpital car il commence à tousser du sang, mais le docteur est sous le choc en découvrant CECI dans un de ses poumons !



Wang, originaire de Huaihua, dans la province du Hunan, a récemment vécu une aventure qui a laissé tous les médecins d’un hôpital chinois sans voix !

En effet, ce jeune homme a vécu près de 20 ans avec le capuchon d’un stylo à billes en plastique dans un de ses poumons… Il l’avait accidentellement inhalé alors qu’il n’avait que six ou sept ans.

À l’époque, il avait rapidement oublié l’incident et ce n’est que lorsque les médecins lui ont montré l’objet à moitié dissout qu’il s’en est souvenu !

Pendant tout ce temps, après avoir inhalé ce capuchon, il a commencé à avoir des crises de toux sans penser une seule seconde que c’était à cause de ce petit capuchon. Il souffrait d’inconfort thoracique et de toux chronique pendant près de 20 ans, sans que ce ne soit plus grave qu’un simple mal d’hiver…

Plus tard, Wang s’est finalement décidé à rejoindre l’hôpital lorsqu’il a commencé à tousser du sang.

« J’ai toujours toussé et eu des infections pulmonaires, » raconte-t-il au quotidien The Mirror. « Mais c’était la première fois que je me suis retrouvé dans un grand hôpital, parce que j’ai commencé à tousser du sang » !

Pour découvrir son mal, le docteur Zhou Kangren et son équipe lui ont donc fait faire des scans, et c’est là qu’ils ont découvert l’objet !

Le capuchon a fini par obstruer ses voies respiratoires, ce qui a entraîné chez lui des difficultés à respirer…

Pour déloger ce corps étranger de sa poitrine, Wang a dû subir une endoscopie.

Puis, les médecins ont finalement pu récupérer l’objet à moitié dissout sans aucun problème. Et dès qu’ils l’ont montré au jeune homme, il s’est enfin rappelé l’avoir accidentellement inhalé alors qu’il n’était qu’un enfant !

Heureusement pour lui, sa toux chronique et ses difficultés à respirer se sont tout de suite arrêtées après l’intervention chirurgicale.

Pour l’instant, le jeune homme récupère à l’hôpital et il devrait sortir d’ici quelques jours. En tout cas, il est très heureux d’être enfin débarrassé de ce maudit capuchon qui l’a rendu malade pendant toute son enfance…

Quoi qu’il en soit, cette histoire nous rappelle qu’il faut toujours surveiller nos enfants lorsqu’ils manipulent de petits objets. On ne sait jamais ce qui pourrait passer par leur tête et ils risquent de s’étouffer accidentellement en jouant avec un simple stylo ou un capuchon… Pour Wang, par exemple, cela aurait bien pu mal tourner !

Pour prévenir tous les parents, n’oubliez pas de partager cet article au maximum !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: