Avez-vous déjà remarqué ces petites bosses sur les touches « F » et « J » de votre clavier ? Voici à quoi elles servent réellement !



Les ordinateurs de bureau ou portables font actuellement partie intégrante de notre quotidien. Si nous ne les utilisons pas à la maison, nous passons nos journées à travailler dessus !

Mais si vous regardez bien votre clavier, vous aurez sûrement remarqué que les touches « F » et « J » de votre clavier sont différentes des autres.

Eh oui ! Elles présentent chacune une petite bosse, une sorte de ligne surélevée :

Actuellement, tous les claviers présentent cette particularité. Mais, savez-vous réellement à quoi servent ces petits reliefs ?

En vérité, ces touches servent de repère pour pouvoir positionner convenablement nos doigts sur le clavier. En effet, normalement, nous devrions utiliser tous les doigts de nos deux mains pour taper plus rapidement sur les touches du clavier. Et ces repères ont été conçus pour cela !

Surnommées « la maison rangée », les touches « F » et « J » sont donc là pour accueillir nos index.

En positionnant nos deux index sur ces touches avant d’écrire, nos autres doigts se mettront automatiquement et naturellement là où ils devraient être.

Ainsi, les doigts de la main gauche se placeront sur les touches « A, S, D, F » (ou Q, S, D et F), et les doigts de la main droite se positionneront respectivement sur les touches « J, K, L, et ; » (ou J, K, L, M), tandis que les deux pouces se mettront sur la barre d’espacement.

Grâce à cette particularité du clavier, chacun de nos doigts aura sa propre région ou sa zone d’intervention.

Par exemple, les index couvriront une zone d’action plus large au centre du clavier, tandis que les auriculaires prendront en charge les touches de fonctions, de ponctuation et de navigation.

Cette méthode expliquée en cours de dactylo ou de sténodactylo date de plusieurs décennies et elle a été conçue pour gagner en vitesse et en confort lorsqu’on travaille sur un ordinateur… Grâce à cette technique, vous pourrez même taper sur votre clavier sans devoir le regarder constamment, comme ce qui est le cas lorsqu’on n’utilise que deux ou trois doigts de la main… De toute façon, cette mauvaise habitude est plus fatigante pour nos mains que la technique expliquée ci-dessus !

Si vous êtes du même avis que nous, n’oubliez pas de partager ces précieuses informations avec tous vos amis et vos proches !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: