Top 10 des meurtres horribles qui se sont déroulés pendant des camps d’été pour enfants !



Chaque été, nous envoyons nos enfants dans des camps d’été pour les occuper un maximum et pour qu’il découvre la vie en communauté. Si certains camps se déroulent bien, il y en a d’autres pour lesquels ça a été l’horreur intégrale.

Au travers de ces histoires sordides, nous avons compilé 10 horribles meurtres qui ont eu lieu durant des camps d’été pour enfants.

1 – Le meurtre des trois scoutes d’Oklahoma

Les meurtres de trois  filles scoutes d’Oklahoma sont un cas de meurtre qui s’est produit le matin du 13 juin 1977 au Camp Scott dans le comté de Mayes, en Oklahoma. Les victimes étaient trois filles scoutes, âgées de 8 à 10 ans, qui ont été violées et assassinées. Leurs corps avaient été laissés sur un sentier menant aux douches, à environ 150 mètres de leur tente au camp d’été. L’affaire a été classée comme résolue lorsque Gene Leroy Hart, un évêque local a été arrêté. Cependant, il a été acquitté lorsqu’il a été jugé pour le crime.

2 – Les meurtres du lac Bodom

Ici, l’affaire concerne quatre adolescents et parmi eux, trois ont été sauvagement assassinés et un autre grièvement blessé le matin du 5 juin 1960, entre 4h et 6h du matin. Alors qu’ils campaient sur la rive du lac Bodom, à 22 km au nord-ouest d’Helsinki. A cette époque-là, aucun coupable n’a pu être désigné mais en 2004, le seul survivant a été désigné coupable mais lors du procès, il fût acquitté.

3 – Les attentats d’Anders Breivik

Ce Norvégien qui avait 32 ans au moment des faits s’est fait mondialement connaître avec ses deux actes commis. Il a d’abord déposé une bombe dans le quartier gouvernemental de la ville d’Oslo et l’explosion a tué 8 personnes et blessé 15 autres. Deux heures plus tard, il s’est introduit dans un camp pour jeunes organisé par la Ligue des jeunes travaillistes (AUF) du Parti travailliste norvégien (AP), sur l’île d’Utøya. Déguisé en policier il a tué 69 personnes et blessé 33.

4 – L’attaque à la grenade à Anvers (Belgique)

L’attaque s’est produite en 1980 à Anvers et a entraîné la mort d’un garçon. Les enfants attendaient un bus scolaire qui devait les emmener au camp d’été quand un homme leur a jeté des grenades. 40 personnes attendaient le bus, tous juifs. David Kuhan, 15 ans, était le garçon qui a été tué. 20 autres personnes ont été blessées et huit ont été conduites à l’hôpital. Un garçon belge de 13 ans a subi des lésions cérébrales critiques et une femme enceinte était parmi les personnes hospitalisées. L’attaquant était Said Al Nasr, un Palestinien né en Syrie.

5 – Le suicide de William Shook

L’incident est arrivé en 2014. Les éclaireurs venaient de terminer la mise en place de leur tente lorsqu’ils ont entendu un coup de feu retentir dans une autre tente. Ils se sont précipités vers la tente en question et ont découvert William Shook mort d’une blessure par balle qu’il venait de se faire. Le garçon s’était tué avec une arme de poing semi-automatique de calibre 40 qui appartenait au grand-père du garçon. Personne ne savait que le garçon l’avait emmené avec lui étant donné il ne l’a jamais montré à personne ou n’a pas raconté qu’il l’avait. Aucune accusation n’a été émise puisque l’enquête a déterminé qu’il s’agissait d’un suicide.

Cliquez sur la page suivante pour découvrir la suite de ce top !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook