Voici ce qu’il faut faire (et ne pas faire) si vous vous faites piquer par une méduse !



Lorsque l’on s’en va en vacances à la plage ou à la montagne, il y a toute une série de petits bobos à laquelle on va peut-être devoir faire face. A la plage par exemple, il n’est pas rare de croiser des méduses et leur piqûre est assez douloureuse. Sur le moment, on n’a pas forcément tous les outils nécessaires pour soigner la blessure. Voici donc quelques solutions que vous pourriez envisager.

La légende urbaine

Nous connaissons cette légende urbaine qui dit qu’il faut uriner sur la plaie suite à la piqûre de la méduse. Ce soi-disant remède de grand-mère a traversé les générations mais personne n’a vraiment essayé parce qu’il faut dire que c’est peu ragoutant comme concept.

Les effets d’une piqûre

La méduse est dotée de différentes tentacules qui, elles, sont composées de millions de nématocystes. C’est-à-dire que ce sont des épines organiques qui contiennent du venin et lorsqu’elles rentrent en contact avec la peau de l’Homme, ces tentacules provoquent une réaction inflammatoire. La personne touchée va avoir des courbatures, une douleur constante et une brûlure qui va rougir (érythème). Dans le pire des cas, il peut y avoir la formation d’un œdème qui se fera suivre d’un dysfonctionnement des organes vitaux. Dans ce cas-ci, il faut se rendre à l’hôpital de toute urgence.

Cliquez sur la page suivante pour découvrir les solutions contre les piqûres de méduse !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook