Ces 12 pratiques étranges et surprenantes de nos ancêtres que vous ne connaissez probablement pas encore !



Pour beaucoup de choses, on envie souvent les gens d’avant. Ils n’avaient peut-être pas encore la technologie dont nous profitons actuellement, mais ces gens semblaient vivre plus heureux que nous !

Et pourtant, nos ancêtres avaient aussi des us et coutumes assez bizarres… En voici d’ailleurs 12 qui risquent de vous surprendre ou même de vous dégoûter.

1- Le sommeil en deux temps :

Au moyen-âge, les gens pratiquaient ce qu’on appelle un sommeil biphasé, c’est-à-dire qu’on dort en deux temps. Après la première fraction qui va du coucher du soleil à minuit, les gens restaient éveillés pendant deux ou trois heures pour méditer, lire ou bavarder en famille. Puis, on se recouchait pour ne se réveiller qu’au lever du soleil.

2- Le « réveil humain » :

Il s’agissait d’un véritable métier du XVIIIe siècle aux années 50. Les « réveils humains » allaient donc frapper aux fenêtres de leurs clients le matin pour les réveiller à l’heure convenue avant qu’ils n’aillent eux-mêmes se recoucher une fois leur travail accompli.

3- Des robes pour les filles… et pour les garçons !

Eh oui ! Qu’ils viennent de familles aisées ou pas, les petits garçons de moins de huit ans portaient des robes du XVIe siècle aux années 20 ! Des experts affirment que cette pratique était liée au coût élevé des tissus et aussi au fait que les robes étaient plus faciles à coudre que les costumes. Comme vous le voyez sur le cliché, même le fils du tsar Nicolas II, Alekseï Nikolaïevitch Romanov, n’est pas épargné par cette tendance !

4- Les chopines :

Ces chaussures à talon compensé étaient également appelées zoccoli ou pianelle. Et si les escarpins à talon de près de 10 cm vous semblent exagérés, sachez que les chopines peuvent avoir des semelles hautes de plus de 50 cm… Très en vogue entre le XVe et le XVIIe siècle, les chopines servaient à protéger les chaussures et les robes de la boue ou autres salissures. Mais, évidemment, les fashionistas qui les portaient devaient être aidées par des servantes pour pouvoir marcher sans tomber…

Retrouvez la suite de cet article à la page 2.

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook