Elle sent quelque chose bouger à l’intérieur de son nez, mais en regardant dans le miroir, elle panique !



Daniela Liverani gardera bien longtemps en mémoire ce petit souvenir de son séjour en Asie du Sud-Est. Revenue de son voyage au Viêt Nam, l’Écossaise sentait quelque chose bouger dans une de ses narines.

De plus, elle saignait beaucoup du nez, mais elle était persuadée que ces symptômes étaient dus à un accident de moto qu’elle a eu récemment…

Du coup, elle ne s’en préoccupait pas beaucoup et pensait que le problème s’en ira de lui-même !

Quand elle se regardait dans une glace, elle ne voyait qu’une masse noirâtre et pensait que c’était juste du sang coagulé. « Quand j’étais dans la douche, la chose sortait jusqu’à ma lèvre supérieure et je pouvais la voir », raconte la jeune étudiante. Elle a alors tenté de l’enlever en se mouchant très fort, mais rien n’y fait !

Au bout d’un mois, la jeune femme commence à s’inquiéter de son état de santé, d’autant plus que la chose qui était à l’intérieur de son nez gênait énormément sa respiration.

Puis un jour, elle découvre la terrible vérité après être sortie de sa salle de bain !

« Je me suis dépêchée de sortir de la douche pour aller voir de plus près ce qui se passait dans mon nez », raconte-t-elle. « En m’approchant du miroir, j’ai vu des nervures. C’est là que j’ai constaté que c’était un animal », explique la jeune Écossaise.

Avec une de ses amies, Daniela Liverani court vite aux urgences pour que la bestiole soit retirée de sa narine. Là-bas, un médecin et une infirmière ont examiné l’intérieur de son nez et ils ont découvert avec effroi qu’il s’agissait en vérité d’une sangsue !

À l’aide de pinces, le docteur tente alors de déloger la bête de ses conduits nasaux.

« J’étais à l’agonie. Chaque fois que le docteur tirait sur la sangsue, je sentais de puissants tiraillements à l’intérieur de mon nez », confie la jeune femme. « Puis soudainement, la douleur s’est arrêtée. Le docteur tenait la sangsue avec des pinces »…

Il a fallu plus d’une demi-heure au médecin pour extraire la sangsue du nez de Daniela Liverani. Mais cela en valait la peine puisque, maintenant, elle respire mieux et ne ressent plus cette étrange gêne dans sa narine… Et heureusement, car selon le médecin qui l’a traitée, l’indésirable aurait pu se frayer un chemin dans sa tête pour atterrir jusqu’à son cerveau !

« Elle pouvait bouger si vite que j’ai eu très peur », se souvient-elle.

« Je n’ai aucune idée de la manière dont elle a pu entrer à l’intérieur de mon nez, mais elle a grandi en se nourrissant de mon sang », a déclaré la jeune femme en précisant que la sangsue était aussi grosse qu’un pouce et mesurait près de 8 cm de long…

Si Daniela ignore encore comment elle a pu se retrouver avec un tel animal dans le nez, les experts pensent que la sangsue a pu entrer dans sa narine à la suite d’une baignade ou après qu’elle ait bu de l’eau assez douteuse en Asie !

En tout cas, cette histoire nous rappelle une fois de plus qu’il faut toujours faire attention à la propreté de l’eau lorsqu’on part en voyage. Qui sait quelle bestiole immonde peut y vivre avant de passer dans notre organisme ?!

Afin de prévenir tous vos amis et vos proches, n’hésitez pas à partager cette histoire ahurissante au maximum !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: