Journaliste, elle se fait enfermer dans l’asile le plus terrifiant du monde pendant 10 jours…


 Le Blackwells Island Hospital

Nellie Bly doit prouver à Joseph Pulitzer qu’elle est une bonne journaliste et afin de lui donner toutes les cartes en main, il l’envoie faire un reportage dans un asile de fous pour femmes, le Blackwells Island Hospital à Roosevelt Island.

Elle intègre l’asile en se faisant passer pour folle

Nellie Bly s’invente des problèmes psychiatriques afin de se faire passer pour une dingue. Ça marche, elle est internée ! Elle reste dix jours dans l’hôpital. 

Après être sortie, elle écrit son reportage, on est au tout début du reportage d’investigations. Son article fait la Une de toute la presse et fait scandale en dévoilant les conditions épouvantables des patientes et les horreurs des méthodes utilisées (nourriture avariée, eau souillée, bâtiments infestés).

Plus tard, elle continuera à faire ce journalisme clandestin, en se faisant passer pour quelqu’un d’autre. Elle militera pour le droit de vote des femmes et elle sera la figure de proue de cette cause pour laquelle elle atteindra son but en 1920. Deux ans plus tard, elle s’éteint à l’âge de 57 ans des suites d’une infection aux poumons.

Si vous avez aimé cet article, partagez-le !

--- On vous recommande ---

Likez notre article sur Facebook


A LIRE AUSSI: